NOTE! This site uses cookies and similar technologies.

If you not change browser settings, you agree to it.

I understand

SDGs for All

SDGs for All is a joint media project of the global news organization International Press Syndicate (INPS) and the lay Buddhist network Soka Gakkai International (SGI). It aims to promote the Sustainable Development Goals (SDGs), which are at the heart of the 2030 Agenda for Sustainable Development, a comprehensive, far-reaching and people-centred set of universal and transformative goals and targets. It offers in-depth news and analyses of local, national, regional and global action for people, planet and prosperity. This project website is also a reference point for discussions, decisions and substantive actions related to 17 goals and 169 targets to move the world onto a sustainable and resilient path.

Pourquoi dépenser 30 dollars par an pour chaque adolescent est essentiel

Par J. Nastranis

NEW YORK (IDN) ; d'après une nouvelle étude commandée par le FNUAP, le Fonds des Nations unies pour la population, moins de 30 dollars dépensés par personne et par an peuvent faire des merveilles sur la santé et l'instruction des adolescents.

Le rapport a été publié dans The Lancet à la veille des réunions printanières et des assemblées annuelles du FMI et de la banque mondiale, qui se sont tenues à Washington du 21 au 23 avril 2017 et ont rassemblé des directeurs financiers et du développement de 188 pays pour discuter du besoin critique d'investir dans les adolescents.

The Lancet est une revue médicale générale indépendante et internationale visant à vulgariser la science afin que la médecine puisse servir et transformer la société, tout en impactant positivement la vie des gens.

L'étude a été rendue publique dans les jours qui ont suivi la décision américaine de réduire les contributions financières envers les Nations unies pour la population. Ce sont les premières réductions des contributions financières américaines pour les NU annoncées par le président Donald Trump. Le mémo, qui cite l'amendement Kemp-Kasten (adopté pour la première fois en 1985 et utilisé auparavant par d'autres présidents républicains), établit que le FNUAP « soutient ou participe à la gestion d'un programme d'avortement obligatoire ou de stérilisation forcée » en Chine.

L'amendement interdit toute aide internationale envers un organisme impliqué dans l'avortement obligatoire ou la stérilisation forcée. Les présidents Ronald Reagan, George HW. Bush et George W. Bush ont refusé de financer le FNUAP pour la même raison. (Lire U.S. Reasoning Behind Cutting Funds to UNFPA Challenged)

D'après l'étude, améliorer la santé physique, sexuelle et mentale des adolescents entre 10 et 19 ans peut éviter la mort de plus de 12 millions d'adolescents et plus de 30 millions de grossesses non désirées chez les adolescents.

De même, les programmes pour réduire le mariage des enfants, pour environ 3,80 dollars par personne, peuvent apporter un retour sur investissement multiplié par presque six et réduire le mariage des enfants d'environ un tiers.

« Investir dans la jeunesse est dans l'intérêt stratégique à long terme de tout le monde », a déclaré le docteur Babatunde Osotimehin, le directeur exécutif du FNUAP. « Des petits investissements pour la responsabilisation et la protection du plus d'un milliard d'adolescents que compte le monde peuvent apporter un retour sur investissement multiplié par dix, voire plus. Notre recherche novatrice doit à présent être étudiée par les responsables politiques et utilisée pour définir la route à suivre par le monde. »

Des auteurs des universités australiennes de Victoria et de Melbourne ont dirigé l'étude avec le FNUAP. Ils ont calculé l'impact économique et social des interventions sanitaires sur l'amélioration des services de santé pour les adolescents et l'élargissement des vaccins contre le PVH (papillomavirus humain), entre autres. Ils ont aussi calculé l'impact des programmes sur la réduction du mariage des enfants et de la violence conjugale, ainsi que sur la baisse de l'absentéisme scolaire et sur l'amélioration de la qualité de l'éducation.

« Certains des meilleurs investissements dans la santé et le bien-être des adolescents se situent en dehors du secteur de la santé : la question du mariage des enfants, la réduction des accidents de voiture et l'amélioration de l'éducation, » a expliqué l'auteur Peter Sheehan, de l'université de Victoria.

« Il ne fait guère de doute que les actions soulignées dans notre étude pourraient être livrées à grande échelle dans les pays, transformant la vie des garçons et des filles du monde entier. Les impacts économiques et sociaux sur la santé et le bien-être des adolescents sont élevés quelle que soit la norme retenue et comptent parmi les meilleurs investissements que la communauté mondiale puisse faire pour atteindre les objectifs de développement durable du FNUAP ».

Le rapport estime que le coût total d'ici 2030 de toutes les interventions étudiées, à l'exception de l'éducation, serait de 524 milliards de dollars, soit 6,70 dollars par personne et par an. En ce qui concerne l'éducation, le total global est estimé à 1,77 mille milliards de dollars, soit 22,60 dollars par personne et par an.

Pris ensemble, les coûts pourraient représenter moins de 30 dollars par an et par personne. En tout, l'investissement annuel total dans tous les programmes se montera à seulement 0,20 pour cent du produit intérieur brut global. [IDN-InDepthNews ; 20 avril 2017]

Photo : des filles du programme « Safeguard Young People » au Malawi, qui offre des informations sur la santé sexuelle et reproductive, aide les jeunes gens à accéder aux services de santé et propose une formation au leadership. Crédit : FNUAP Malawi / Hope Ngwira.

IDN est le fleuron de l'International Press Syndicate.

facebook.com/IDN.GoingDeeper - twitter.com/InDepthNews

Newsletter

Striving

Striving for People Planet and Peace 2019

Mapting

MAPTING

Fostering Global Citizenship

Partners

SDG Media Compact


Please publish modules in offcanvas position.